Le mot de Yannis Eggert

Nous sommes heureux d'avoir pu rassembler autant de monde lors de cette soirée, malgré la période sanitaire encore compliquée. Un grand merci à tous pour votre présence.

Il y a 3 ans, nous étions les deux cofondateurs avec une table et deux chaises dans un bureau de 10 mètres carrés au milieu d'un parc au Grand-Saconnex. Aujourd'hui, nous sommes présents sur 4 sites (Genève, Lausanne, Sion et Zurich), nous avons un ancien Partner McKinsey comme Directeur, un actionnariat de league des champions et surtout une équipe de 20 employés au top, presque déjà une grande famille.

Si nous en sommes arrivés là avec de belles ambitions pour l’avenir, c’est grâce à vous tous, nos partenaires d’affaires, nos associés, ainsi que toute l’équipe d’e-Potek, qui nous ont tous fait confiance et qui se sont impliqués pour que nous y arrivions. Si cette belle aventure a pu devenir ce qu’elle est, c’est aussi grâce aux feedbacks. Nous travaillons tous dans un environnement où les relations humaines sont l'une des clés. Le feedback, que ce soit entre partenaires, associés, ou entre collaborateurs, est réellement un élément déterminant qui permet de toujours nous améliorer. J’espère sincèrement que vous continuerez à nous donner du feedback et, si vous le faites pas encore, je vous encourage à le faire.

Pour ma part, cette étape est aussi une passation de témoin à notre nouveau CEO. J’ai porté la casquette de CEO presque par défaut depuis la création de l’entreprise. Pourtant mon expérience professionnelle me permet d’apporter beaucoup plus de valeur ajoutée à l’entreprise au sein de la Business Line plutôt qu’au niveau de la gouvernance. En passant d’une StartUp à une PME avec de grandes ambitions, il m’était devenu nécessaire, et surtout possible, d’obtenir du renfort pour gérer ce poste clé de l’entreprise. Je tiens à remercier mes associés et les membres de notre Conseil d’Administration qui m’ont aidé à recruter le bon CEO. Il gérera les challenges liés à notre expansion bien mieux que moi et cela se ressent déjà. Cela me permet désormais de me concentrer à nouveau sur la mise en place d’un service entièrement dédié à la clientèle Premium, clientèle que je traite depuis plus de 20 ans et surtout un domaine au sein duquel je prends beaucoup de plaisir au quotidien. Je vous tiendrai naturellement informé sur  ces nouvelles activités.

Romain a quitté un poste confortable de Partner chez McKinsey à Zurich, nous sommes très honorés de son arrivée et déjà convaincus que nous avons fait le bon choix.

Le mot de Romain Dequesne

C'était un plaisir et un privilège d'avoir pu partager cette soirée avec vous. En tant que partenaires, vous avez eu un rôle déterminant dans la success story e-Potek et ce sera encore le cas pour le futur.

Souvent, un changement de CEO est signe que quelque chose ne va pas. Ici, ce n’est pas le cas, et je dirais que le meilleur est à venir ! e-Potek n’est plus aujourd'hui une start-up, mais bel et bien une "scale-up" et le challenge d'accélérer un modèle qui fonctionne est très stimulant. Le marché Suisse est à la traîne en ce qui concerne le conseil financier indépendant et il y a un très fort potentiel de croissance. D'autre part, il s'agit d'aider les clients à faire les bons choix lors de l'achat d'une vie - c'est un besoin naturel auquel nous répondons.

Ce qui m'a immédiatement séduit chez e-Potek ce sont les 3 ans d'investissement dans la technologie et les méthodes de travail qui sont, à mon avis, plusieurs années en avance par rapport à la compétition. e-Potek a créé une "marketplace" qui permet de qualifier les demandes hypothécaires, puis de les placer de manière très sélective et pré-structurée. Cette technologie nous permet aujourd'hui d'élever le niveau de conseil.

La culture en place est très agile, rapide et combine un précieux mélange d'expérience en technologie, finance et immobilier. Malgré des investissements conséquents, la société est rentable, notamment grâce à une part importante de clientèle Premium, pour laquelle e-Potek s'est forgée une réputation impressionnante en Suisse. La qualité des investisseurs et du board est également notable et comprend une base d'actionnaires réputés en Romandie, possédant des ambitions, compétences et moyens importants.

L’entente avec les cofondateurs représentait également un point important. Yannis, Florian et moi avons passablement discuté, car il était important pour moi de comprendre leurs réelles motivations et je ne voulais en rien prendre leur place si ce n'était pas leur demande. Mais le message a été très clair et l'accueil des employés est des plus chaleureux. Je suis très enthousiaste à propos de ce nouveau challenge !